Lorsqu'en octobre dernier nous sommes allés à la Fondation Lejeune pour le lancement du programme Respire 21, notre Gabriel, ses beaux yeux bleus et sa mèche blonde ont attiré l'attention de l'équipe marketing présente pour immortaliser l'évènement. Nous avons donné notre accord pour que les photos de lui soient utilisées pour la communication de la Fondation, et avons eu le plaisir cette semaine de voir la frimousse de notre petit bonhomme apparaître sur le dernier numéro de la Lettre.

IMG_2113[1]

Mais ce n'est pas tout ! On nous a demandé si nous accepterions de revenir avec Gabriel pour un shooting photo ! NOTRE Gabriel, pour un SHOOTING ! Quand Clémence et Jeanne ont appris ça, elles étaient partagées entre une immense fierté (leur petit frère chéri, objet de toute cette attention) et une grosse envie d'être à sa place : elles le voient comme une rock-star !

Aussitôt dit, presque aussitôt fait, nous avons emmené notre Top Model à sa séance ! Je crois qu'il a aimé : assis dans la lumière sur le grand drap vert, regardant une tripotée d'adultes lui faire des grimaces et l'encourager à sourire, il était un peu le roi de la fête ! Des captures vidéo ont été faites aussi, et bien gentiment il nous a livré des sourires radieux et des applaudissements. Olivier a pris quelques photos des coulisses, en attendant que nous puissions voir le résultat final.

IMG_2114[1]

IMG_2115[1]

Gabriel a d'abord été photographié seul, puis en groupe, et enfin pour la carte de voeux da la Fondation, il a posé dans les bras de Madame Lejeune, entouré de Bruno et Inès. 3 générations de personnes trisomiques, pour un même combat : informer, former, lever des fonds pour financer la recherche et trouver comment guérir les maladies de l'intelligence. C'est un honneur pour nous que Gabriel puisse être, l'espace de quelques heures et de quelques publications, l'ambassadeur de ses copains à 47 chromosomes.

Une nouvelle fois, nous avons été très émus par la qualité de l'accueil qui nous a été fait : un petit cadeau personnalisé attendait chacun des participants au shooting, un buffet accueillait les plus grands (Gabriel reluquait le jus d'orange et les gâteaux, mais il a dû se contenter de compote et d'une grosse tétée !). Il règne à l'Institut une douceur, une joie de vivre, un respect presque palpable ... je sors de là à chaque fois requinquée et joyeuse, comme si quelqu'un m'avait prise dans ses bras et serrée tendrement !

Le suite très bientôt, j'espère !

" Nous trouverons, c’est un effort beaucoup moins important que d’envoyer un homme sur la lune " Pr Jérôme Lejeune