Notre Super Gabriel a 9 mois aujourd'hui !

image

 

Voici ici un petit résumé de ses super pouvoirs :

 

Pour ses 8 mois, je disais qu'il était à deux doigts de savoir se retourner à volonté et moins d'une semaine après c'était parfaitement maîtrisé. Du coup, il n'est pas rare de le retrouver très loin de là où on l'avait posé, les jambes emberlificotées dans les pieds d'un fauteuil ou bien étalé sur le carrelage : il profite de sa liberté toute neuve et le tapis de motricité que nous avons mis à sa disposition ne lui suffit plus, il explore les grands espaces ! Il tente depuis une dizaine de jours de ramper, sans grand succès : il parvient bien à décoller son popotin du sol, ce qui donne des postures franchement rigolotes mais totalement inefficaces. Les sols chez nous ne se prêtent pas bien à ce genre d'exercice : le grand tapis du séjour amortit bien les cascades mais ne permet pas de glisser et le carrelage est un peu risqué. Quand il sera de retour chez sa nourrice, je suis sûre qu'il progressera rapidement sur le confortable parquet de son salon.

Autre nouveauté, il commence à bien se tenir assis : suffisamment pour pouvoir prendre dorénavant ses repas dans la chaise haute, ou pour pouvoir nous tenir compagnie à bonne hauteur quand nous sommes à table en famille. Il découvre la joie de pouvoir balancer jouets et doudous par dessus bord et teste la patience de ses soeurs qui les ramassent et les lui rendent consciencieusement. Hors de sa chaise, il tient assis plusieurs minutes, mais ne sait pas encore se rétablir s'il bascule : les appuis sont encore faiblards. 

Côté repas, je m'éclate avec les fruits et légumes de saison, mais depuis plusieurs semaines, il montre une nette préférence pour les fruits : la première partie des repas est assez pénible et longue, il crachouille et repousse avec sa langue les cuillères de purée. Malgré ça, nous poursuivons la diversification : j'ai ajouté à ses légumes du déjeuner du blanc de poulet ou du jambon bien mixés. Il boit de l'eau au biberon pour faire glisser tout ça, et depuis que nous sommes en vacances, il profite de pouvoir être au sein à volonté. On verra à la reprise si on maintient les biberons de lait maternel : il rechigne vraiment à les boire, et la nourrice jette chaque jour plus de la moitié de ce que j'ai péniblement tiré. Ah, et toujours pas l'ombre d'une dent à l'horizon ! On sent bien que ça travaille, il bave et mordille beaucoup et son jouet préféré du moment est un anneau de dentition, mais rien de rien ! Ses petits cheveux blondinets poussent bien en revanche : on ne peut pas tout faire à la fois !

image