image

image

image

Oui, oui, incroyable, un peu de couture sur ce blog !

La nouveauté de cette rentrée 2014, c'est l'inscription de Thibault aux louveteaux et de Clémence aux louvettes. Ils ont fait leur première sortie la semaine dernière, Clémence le samedi après-midi, Thibault le dimanche toute la journée, et sont rentrés absolument enthousiastes ! Pendant les jours qui ont suivi, ils ont comparé leurs jeux et leurs chants, parlé de noeuds, de salut, de promesse ...

Qui dit scoutisme dit uniforme, bien entendu. Faute de patrons adaptés, de temps libre et de courage, j'ai passé commande des pièces majeures des uniformes sur Internet, en visant un peu large sur les tailles "pour que ça aille longtemps". Hum. La jupe-culotte de Clems lui ira longtemps, c'est sûr. Mais à partir de dans un an ou deux !

Du coup, tant pis pour mon manque de patron, de temps libre et de courage. J'ai ressorti un patron de culotte anglaise (celui des garçons d'honneur du mariage de Tante Frenchy !), un coupon de coton épais bleu marine, pris mon courage à deux mains et zou !

Première mission : bidouiller le patron pour en faire un grand 8 ans, en sachant que la taille n'était pas marquée dessus, trèèèès pratique ! Au pif, donc.
Deuxième mission : bidouiller le patron pour en faire une jupe culotte, en évasant un peu les jambes. Au pif aussi.

Bon, disons-le tout net, c'est pas demain que je vais pouvoir m'inscrire à l'émission "Cousu main". J'ai bien dû passer 4 ou 5 heures sur cette jupe-culotte pourtant pas très compliquée. Mais j'ai pris mon temps pour faire de belles finitions, pour renforcer les coutures - qui risquent d'être fort sollicitées - pour découdre les pinces de dos et de devant, parce qu'au premier essayage, il a fallu que je me rende à l'évidence : trop petit ! J'ai réussi la pose de la braguette, qui m'inquiétait un peu, je ne suis pas peu fière. Bon, la fermeture à grosse tirette métallique n'est pas du plus heureux effet, mais c'est tout ce que j'avais sous la main dans la bonne dimension.

Photos de la jupe-culotte portée dès que possible, c'est promis !

Cette jupe-culotte fera très bien l'affaire, mais j'ai bien envie d'en coudre une autre, maintenant que je sais où sont les difficultés et comment les aborder. Dans une belle gabardine bleu marine (je suis sûre que j'en ai quelque part, mais je ne retrouve plus mon coupon, la honte !!), et qui sait, en mettant à contribution ma surjeteuse, qui me nargue sur ma table à couture depuis des mois années. Ne lui dites pas, mais elle me fait peur ...